lundi 17 septembre 2018


BUZZONS CONTRE LE SEXISME SAISON 8, c'est parti !
Participez, avec votre groupe ou classe, ou en autonomie,  à cette belle aventure pédagogique et créative ! 
Vous avez moins de 25 ans réalisez une vidéo de 2 à 6 minutesdrôle,  révoltée, déjantée, utopiste, lucide…
La bande annonce
ICI
Dés maintenant vous pouvez vous pré-inscrire sur notre site ICI, et vous aurez jusqu’au 15 mars 2019 pour nous envoyer votre vidéo. Vous serez accompagné-e tout au long de la réalisation de votre film par notre équipe.

Toutes les infos sur le concours  Cliquez Ici 
Regarder les vidéos primées Cliquez Ici
Cette année une nouveauté : bienvenue aux équipes de tous les pays (et les élèves étrangers en France), nous leur dédions une catégorie spéciale « FLE » (Français Langue Etrangère), nous nous enrichirons encore plus de ce tour du monde
Matilda est là pour vous inspirer, vous aider à cogiter et à vous lancer la tête pleine d’idées dans vos tournages. Qui est Matilda ? C’est notre nouvelle plateforme www.matilda.education, 90 vidéos réalisées avec les plus grand-es spécialistes des questions d’égalité des sexes.

Buzzons contre le sexisme c’est  près de 700 vidéos reçues les 7 dernières saisons, 7000 jeunes vidéastes mobilisé-es à fond qui se sont exprimé-es contre le sexisme, (Milieu urbain et rural, en autonome ou avec leurs classes,  lycées, collèges, et même écoles primaires ; centres de loisirs, éducation populaire, PIJ, centres de prévention, MJC, etc.).
Pour la SAISON 8 Buzzons encore plus fort, puisque malheureusement le sexisme est toujours virulent !
C’est parti, c’est à vous
Un jury passionné et bienveillant regardera vos vidéos

Si vous aimez twitter rejoignez-nous sur @MatildaEduc et sur Facebook @BuzzonsContreLeSexisme
Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter à contact@matilda.education
Ce concours est soutenu en autres par le ministère de l'Education nationale, le ministère de la Culture, le secrétariat d’état chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, et au niveau régional La Région Occitanie,  la DRDFE, le conseil département Haute-Garonne 


dimanche 29 avril 2018

Une classe de sixième a travaillé sur le sexisme dans le sport.

Cette classe "foot"composée de garçons (et pas encore de filles. Elles font du futsall).
 et d'élèves non footeux a travaillé sur le thème des clichés dans le sport.

Ils ont réalisé une vidéo pour montrer que la victoire n'a pas de sexe !

Ce fut là aussi un moment très agréable pour tous. Chacun y allant de son conseil ou de sa petite idée !

https://youtu.be/y7AtkGRhjXM

Mathilde Marguerit

le clip de la chanson réalisée par des élèves du collège de Chantilly.



Après le texte, il a fallu passer au tournage du clip. On a passé de très bons moments.
Ce qui est magique c'est que maintenant, plein d'élèves se sont appropriés la chanson, les petits comme les grands.
On a su motiver plein de monde et cela est super.
On va utiliser cette chanson comme support l'an prochain pour faire réagir encore plus de gens.

Merci à toute l'équipe de Buzzons pour son soutien et ses encouragements !


https://youtu.be/OoD9GSOXQiw


https://youtu.be/OoD9GSOXQiw

mercredi 21 mars 2018

Dorval // La fin de l'aventure !

Bonjour à tou·te·s

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et aujourd'hui, le concours "Buzzons contre le sexisme saison 7", c'est fini !

Nous sommes allé·es jusqu'au bout de notre projet et ne sommes pas peu fier·es. Merci à toutes l'équipe de Teledebout, merci à la direction de l'établissement et aux collègues enseignant pour leur soutien.

Vous trouverez ci dessous le résumé de notre projet ainsi que le bilan d'une des participantes.

Et bien sur, voici le lien pour la vidéo ! 

https://www.dailymotion.com/video/k584lOOttnRihyqr1s5


Résumé :

Dans un monde de bric et de broc, haut en couleur, un personnage se réveille. Des
idées bizarres le malmènent : Et si on mélangeait tout, "Bleu/Rose - fille : rugby / garçon :
danse" ? Il court, il a peur, il a le sentiment qu'on le poursuit. Il se cogne. À un ours, à une
poupée, à des stéréotypes qui n'ont plus lieu d'être. Il court à nouveau, on le poursuit, c'est
tout le monde autour de lui qui l'embête et le déstabilise. Quand soudain - Horreur ! - d'un
coup de baguette magique, le voila devenu fille. C'est un cauchemar ! Il fuit, toujours plus
loin, toujours plus vite. Il entend depuis le début des voix, de filles et de garçons, qui
s'interrogent : "Pourquoi ça dérange ? pourquoi c'est étrange ? Qu'est-ce qui bugge en 2018" ?
Il ne trouve pas de réponse... "Tou·tes ensemble contre le sexisme !" - Mais lui ne savait
même pas ce que c'était ! Après quelques épopées initiatiques et grâce à un pouvoir très
étrange, celui de l'amitié et du respect, il peut à nouveau respirer librement, arrêter de
courir et se mettre à chanter avec tout le monde. "Le sexisme, tous ensemble, le sexisme,
on balance !"



Bilan d'élève :


jeudi 15 mars 2018

Montage

 Plusieurs heures de montages !
 En plus l'ordinateur bug alors ça n'aide pas !
Mais sinon pour l'instant le rendu est franchement pas mal ! on se débrouille bien !

Tournage





 Toute une après midi de tournage et c'est fini ! Nous espérons vraiment qu'on aura les résultats que nous voulons une fois au montage (se soir !). On a fini de tourner à temps car il pleut des cordes à présent !
Beaucoup de fou rire lors du tournage !
C'était vraiment un très bon moment !


Lecture du scénario


Suite à un désistement d'une actrice, nous avons du très vite la remplacer et vite revoir le scénario ! Des détails ont du être changés mais rien d'important ! ouf !

mercredi 14 mars 2018

"La femme se doit d'être belle et tais-toi D'être mince ou cachée Sur les journaux papiers ", une chanson écrite par les élèves de Chantilly



Des élèves de 3ème ont écrit une chanson


A partir de leurs cours d'EMC, les élèves ont réfléchi ensemble à un texte qui évoque la femme d'aujourd'hui, qui doit répondre parfois de manière inconsciente aux pressions de la société : la beauté, la minceur, la vie à 200 à l'heure, les enfants, le sexisme dans les médias. Ils sont actuellement en train de penser la mélodie et le rythme. 

"Travail collectif, qui a permis de faire rimer les mots. Travail en musique, pour soigner les maux". 
Louis Delamarre, 32


couplet :

Dénudée dans les pubs de tv 
Affamée pour les hauts défilés 
Objetisée sur les plateaux télé 
Y en a assez de cette image déformée 
Écartée des hautes responsabilités 
Choisis sexy plus que cérébrées
 Pas pour leur esprit 
mais pour leurs déhanchés 

Couplet: 

Victime de clichés
 Si difficiles à gommer 
Délicate et fragile 
Le contraire de virile 
La femme se doit 
D'être belle et tais-toi 
D'être mince ou cachée 
Sur les journaux papiers 

Refrain :

 Obligée d'être au top 
Sans faille et si forte 
D'être une super maman 
Ménagère à plein temps 
De rentrer dans du slim 
D'être super câline 
De savoir cuisiner 
Des produits bio marchés 

couplet: 

Sa carrière ralentie 
Par le plafond de verre 
Elle connaît la galère 
Les écarts de salaire 
Quand elle veut diriger
On lui dit faut se calmer 
Quand c'est elle la direction 
On souligne l'exception 


texte de 3èmes de Chantilly, 2018, 

jeudi 8 mars 2018

Dorval // du papier à l'écrit

Bonjour à tou·te·s

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et aujourd'hui nous dans les temps.

Le directeur du collège a accepté de nous accordé 2h supplémentaire de libre sur notre emploi du temps pour achever notre travail de longue haleine.

Nous avons fini le film et maintenant nous chantons notre texte en essayant d'être synchro. C'est assez difficile et frustrant car il faut respecter strictement dans le tempo. A 87 à la noire, c'est plutot lent, et on a pris l'habitude de chanter plus rapidement, surtout un texte engagé !

Bref, on fait petits bouts par petits bouts et on devrait être dans les temps. Au fait, pour ceux qui auraient raté l'info, la date finale a été reportée de une semaine... J'imagine qu'on a été très nombreux heureux de cette nouvelle !

Et comme on vous met toujours un document, voila un qui nous a servi de guide pendant quelques mois et que l'on délaisse aujourd'hui.

à très bientôt pour - enfin - des extraits sonores !

samedi 24 février 2018

Dorval // Tout comprendre ?

Bonjour à tou·te·s

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et aujourd'hui nous sommes... et bien en vacances !

Nous avons abordé le sujet du sexisme d'une manière artistique. C'est à dire que, dans notre vidéo et dans notre chanson, nous n'avons pas voulu être parfaitement explicite. Que ce soit musicalement ou au niveau de l'image, nous avons juste cherché à illustrer des idées autour du sujet. 

Sans le "filtre" de la parole, cela nous a semblé plus facile et amusant pour nous, mais est ce que cela sera évident pour vous ? :D

Ci-dessous : 

"Parfois, certaines choses nous dépassent et on se sent tout·e petit·e..."


jeudi 15 février 2018

Dorval // ça progresse... des photos et des sourires

Bonjour à tou·tes

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et aujourd'hui nous sommes... stréssé·e·s !

Nous avons passé beaucoup de temps à faire les décors et accessoires et maintenant nous devons nous dépêcher pour filmer car nous n'aurons que 2 semaines (ça fait 4 ateliers) pour tout enregistrer l'audio.

Alors du coup... juste quelques photos aujourd'hui :








lundi 12 février 2018

Dorval // la scène de l'épicène

Bonjour à tous - et à toutes !

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et nous vous montrons aujourd'hui un minuscule bout de notre dessin animé.

Alors que notre personnage (en playmobil...) s'est fait transformé en FILLE pour voir comment ça se passait dans une autre peau, il/elle se retrouve dans un univers blanc étrange avec uniquement des lettres qui flottent.




Sauf que ces lettres se comportent n'importe comment, elles veulent changer l'ordre et défient l'autorité... Un petit point les accompagne et n'arrête pas d'embêter notre héros !



Èpicène ? écriture inclusive ?

On a trouvé beaucoup de sites avec beaucoup d'avis personnels et de contradictions.
Si ça vous intrigue, on vous conseille d'aller faire un tour ici : 

http://www.ecriture-inclusive.fr/

c'est "engagé", mais l'idée est géniale, vous allez peut etre surpris•e ;)

à très bientot !



jeudi 8 février 2018

Dorval // la première scène

Bonjour à tous,

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons commencé à filmer. Bon, il ne s'agit que de l'introduction et on ne sait pas quelle musique sera dessus, mais c'était très amusant !









l'envers du décor :







la première scène :


lundi 5 février 2018

Dorval // Paroles et vidéos

Bonjour à tous !

Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM du collège Dorval et nous allons continuer à vous montrer nos derniers essais vidéos.
Nous avons également beaucoup avancé sur les paroles de notre chanson. En attendant de pouvoir vous faire écouter un enregistrement, voici également le début de la chanson.






Voulez-vous voir un monde étrange
Où les choses différentes, ça nous dérange ?
Suivez-nous, venez découvrir
un big problème de société
Voici le sexisme, voici le sexisme,
Les filles sont roses et très sages
C'est ça le sexisme,
ça commence par deux couleurs
les garçons en bleus et puis surtout bagarreurs
Mais pourquoi... on trouve ça normal ?!
Qu'est-ce qui buggue en 2018 !
Solo 1 (voix grasse d'homme)
"Coucou c'est moi (Ah!) Je m'appelle Rose
(non!)
j'aime les licornes et les arc-en-ciels."
Solo 2
"Salut moi j'sors juste du terrain
8h d'foot semaine, bientot la D1 ."
Pourquoi c'est étrange ? Pourquoi ça dérange ?
le sexisme ! tous ensemble !
le sexisme ! on balance !
Et si on - inversait tout
Les filles au rugby et les garçons dansent
Essayez, juste imaginez
dans la peau de l'autre vous vous réveillez
Une drole d'histoire, peut etre même un
cauchemar
d'un coup de baguette les mecs deviennent
des... filles !
attention sexisme !
maquilleur ... bricoleuse !
Quel horreur ! C'est un enfer !
Par les jupes, par les shorts,
Il faut tous faire le ménage
Et dégager tous ces préjugés !
Tous contre le sexisme !

Tous contre le sexisme !



Et on cherche à créer du mouvement pour faire bouger les choses :




vendredi 2 février 2018

Bonjour à toutes et à tous !

Les 3°2 du collège Lakanal continuent leur réflexion; cette fois, nous avons débattu au sujet de la définition du féminisme. Nous nous sommes penché-e-s sur une interview de Beyoncé par le magazine Elle dont voici un extrait:


"Toute personne pensant que les femmes et les hommes sont égaux en droit, est féministe. Je ne comprends pas pourquoi ce terme a encore une connotation négative, ni pourquoi être féministe devrait exclure le sexe opposé. Si vous êtes un homme qui pense que sa fille doit avoir les mêmes droits que son fils, alors vous êtes féministe". [...]

Nous avons ainsi pris conscience que les féministes peuvent aussi être des hommes ! On a souvent tendance à associer le féminisme exclusivement aux femmes.
Nous avons aussi lu un extrait du roman de Clémentine Beauvais, Les petites reines, dans lequel il est question d'un concours sexiste sur Facebook, qui désigne parmi les filles d'un collège "les Boudins de l'année". L'écrivaine évoque aussi dans ce roman les préjugés que les gens ont sur les féministes: celles-ci auraient forcément les cheveux courts, seraient lesbiennes ou montreraient leurs seins partout comme les Femen !
Le personnage principal, Mireille, affirme que "se dire féministe, c'est la mort". Cela nous a fait réfléchir sur ce qu'est vraiment le féminisme, le fait que certain-e-s n'osent pas se revendiquer féministes par peur de passer pour des "extrémistes", des "anti-hommes" alors qu'il s'agit en réalité de faire en sorte que les femmes aient les mêmes droits que les hommes.

Après des semaines de réflexion, nous avons enfin construit un scénario; parmi les différentes propositions de la classe, c'est le projet de Johane, Geoffrey, Louna et Théo qui a été choisi. Le tournage et le montage auront lieu le 16 février. Aujourd'hui, nous avons fait la liste des vêtements et des accessoires nécessaires. Il nous tarde de passer à l'action.

A très bientôt pour d'autres nouvelles !


jeudi 1 février 2018

Dorval // Premiers essais vidéos


Bonjour à tous !


Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM et nous allons vous présenter les premiers essais vidéos de notre participation. 

Depuis cette petite vidéo, nous avons pas mal avancé... mais au tout début, nous utilisions un mini théâtre en papier et des animaux aimantés pour s'entrainer à faire des mouvements et des scénettes. Mais le but final est de s'inspirer des décors et des personnages existants pour que nos plasticiens créent eux meme notre environnement et nos personnages.

On ne sait pas trop de quoi sera encore fait l'histoire, on attend que les musiciens aient finis leur création pour faire le scénario, alors pour l'instant on s'amuse avec la caméra.







A très bientot !


Buzzons contre le sexisme: Les élèves du Club radio du collège de Chantilly discutent du sexisme dans le sport avec les élèves du concours "Buzzons contre le sexisme"

Buzzons contre le sexisme: Les élèves du Club radio du collège de Chantilly discutent du sexisme dans le sport avec les élèves du concours "Buzzons contre le sexisme"

Les élèves du Club radio du collège de Chantilly discutent du sexisme dans le sport avec les élèves du concours "Buzzons contre le sexisme"



Le 16 janvier 2018, les élèves du Club radio du collège de Chantilly ont réalisé une émission spéciale sur le sexisme dans le sport.


Ils ont réagi au clip réalisé par une classe de 6ème, une classe à option sportive, qui participe au concours Zéro Clichés 2018. Ils ont choisi de parler de la place des femmes dans le sport, les médias et du sexisme en générale dans le monde des athlètes. 

Les élèves du Club radio ont réfléchi ensemble sur les chiffres. Ils ont lu des articles de presse et des articles sur internet. 

Ils ont analysé une affiche de Libération (mars 2017) qui accompagnait un article intitulé Sexisme : être athlète dans un milieu d’hommes, c’est du sport


Les élèves garçons et filles ont réalisé des chroniques. A la fin un débat a eu lieu. Les garçons ont affirmé qu'ils ne voyaient aucun souci de voir des filles dominer dans le sport, être plus performantes même s'ils ont reconnu qu'ils aimaient mieux regarder des compétitions masculines. Ils ont expliqué cela en disant qu'ils n'étaient pas habitués à ces images.
Les filles quant à elles ont souligné le fait que dans certains sports la tenue des filles était trop "légère" et que c'était pour attirer le regard. De plus elles ont avoué ne pas aimer la recherche du beau dans le sport. Seules les plus belles sont montrées, comme si les corps parfaits étaient les plus vendeurs. Bref ça a discuté, débattu et on a avancé.

Extraits de l'émission en tapant ce lien :
https://youtu.be/Z1Y62BIF2rA







lundi 29 janvier 2018

Dorval // On se met à la réalisation !

Bonjour à tous !


Nous voici, élèves du Collège Dorval à Orly, enfin prêts et prêtes à vous montrer des petits bouts de notre travail ! Nous sommes les élèves musiciens de la classe CHAM :



Nous avons commencé début octobre à réfléchir par petits groupes sur le sujet du sexisme. Nous avons essayé de mélanger nos expériences personnelles et les clichés que l'on connait. En y réfléchissant, on s'est aperçu que à peu prêt tout le monde dans l'atelier, filles comme garçons, a déjà été confronté au problème du sexisme !

Pour travailler efficacement, nous avons très peu de temps ! le professeur nous a divisé en 3 groupes :

- les plasticiens

- les vidéastes

- les musiciens


Chaque groupe a une mission précise sous la responsabilité d'un "chef" d'atelier. Ce rôle a été attribué aux élèves plus âgés ou plus expérimentés dans ce domaine. Les plasticiens sont menés par Adam et Adriana, les vidéastes par Lilya et Antonin et les musiciens par Alix et Solène. Selon leur besoin, les autres élèves sont libres d'aller d'un atelier à l'autre. Enfin, Enora a la lourde tache de Régisseuse, elle doit s'occuper du planning, de l'organisation des ateliers, des besoins des uns et des autres ainsi que de la cohésion du travail. 

Nous travaillons en autonomie avec un rendu de séance à chaque fin d'atelier. Le professeur est présent, il nous donne quelques conseils techniques sur la caméra et sur la musique mais par contre... dès qu'on a des questions sur le projet, il nous répond que c'est nous qui avons la réponse !



Comme nous sommes rassemblés en premier lieu autour de la musique, nous avons décidé d'écrire une chanson ! Et comme il y en a dans le groupe qui sont particulièrement habiles de leurs mains, nous avons décidé de faire un dessin animé ! Et comme nous avons une tablette avec caméra, nous avons décidé d'apprendre vraiment à filmer !



A très bientot en espérant avoir des essais vidéos ou des sons de qualités à vous soumettre



samedi 23 décembre 2017

MERCI pour le partage de toutes vos belles idées sur ce blog...
Cette année vous buzzez encore plus fort contre le sexisme, nous n'avions jamais eu autant d'équipes participantes...Plus de 200 équipes de 66 départements en France, et pour la première fois des inscriptions au Cambodge, Côte d'Ivoire, Belgique, Portugal, Sénégal, Suisse, Maroc, Turquie !!!
A toutes et tous nous vous souhaitons un passage créatif en 2018
 

vendredi 22 décembre 2017

l'école de la deuxième chance de Seine Saint Denis buzze contre le sexisme

Dans le cadre de l'atelier philosophie, Farima Doumbia, l'une des stagiaires de la formation, a eu l'idée de rédiger sous mon encadrement un dialogue à la manière des dialogues de Platon sur le sexisme. C'est chose faite. Avec Marie, elle a commencé à répéter le rôle et moi à imaginer comment nous pourrions filmer ce dialogue. Nous sommes en pleine créativité. En voici un extrait.
Diotime est en train de discuter avec un groupe de gens sur les marches du Panthéon,
quand ménexène fend la foule pour entrer dans le bâtiment sensé ici représenter le sénat.
Diotime l’interpèle?

- Hé, Ménéxène, où cours tu donc comme ça? Tu sembles en colère?
- En colère? C’est un vain mot. Figure toi, que ce matin même, alors que je rentrai d’un
banquet bien arrosé auquel Alcybiade m’a convié hier soir, je trouve Aspasie, ma femme
que tu connais bien, en train de discourir avec son esclave sur le sort des femmes.
- Et cela t’as mis en colère? Mais pourquoi?
- A disserter ainsi, elle en avait oublié l’essentiel. Les enfants vaquaient dans leur coin, la
cuisine n’avait pas été lancée et elle-même, qui n’avait pris le temps de s’apprêter, ne
ressemblait à rien. Une vraie souillon!
- Cela peut arriver. Nous avons tous des moments de fatigue. Toi-même ce matin, tu paraîs
bien fatigué.
- Oui! et bien figure toi que Madame prétend désormais qu’elle est mon égale, qu’elle n’a
cure d’élever les enfants, que la cuisine l’ennuie et qu’être belle pour moi ne fait aucun
sens puisque je sors sans elle? Folle! Complètement folle, te dis-je.
- Le ferais-tu, si elle n’était là pour pourvoir à ses obligations?
- Ce n’est pas la question. Les femmes sont faites pour ça et pour rien d’autre.
- Faites pour quoi?
- Pour plaire à leur mari, élever les enfants et tenir le foyer. Elles n’ont aucune autre
destination. Sinon nous l’aurions su depuis longtemps.
Rire énergique du choeur.
- Tu affirmes donc, mon cher Ménexène que les femmes ne sauraient maitriser un art et
qu'elles ne sont faites que pour faire la cuisine, plaire à leur mari et élever les enfants ?
- Et comment ! Ma chère Diotime! Il ne saurait en être autrement.
- Est-ce là ce que tu dirais de moi?
- Evidemment non, Diotime. Mais au contact de notre ami Socrate, tu as développé des
talents de philosophe qui t’on littéralement arraché à ta condition féminine.
- Est-ce à dire que je serais devenue un homme?
- Je n’irais pas jusque là.

A suivre